Seniors, quand la maison devient un danger

Publié le par Chassan

 

la-securite-pour-les-seniors-01.jpgEn France, plus de 2 millions de personnes de plus de 65 ans sont victimes chaque année d'accidents domestiques, et 10 000 en décèdent. Au fil des années, notre vigilance et nos réflexes diminuent ce qui nous rend plus vulnérables, au sein même de notre habitation. Pour limiter les risques d'incidents, souvent liés à des chutes, il suffit parfois de quelques précautions, de petits gestes anodins et d'un réaménagement de l'espace de vie. Mieux vaut prévenir que guérir ! BricoleurDuDimanche vous propose donc cette semaine de découvrir pièce par pièce des solutions pour faciliter la vie des seniors tout en évitant un maximum d'accidents.

 

Sécuriser son entrée

la-securite-pour-les-seniors-02.jpgTrès fréquentée, l'entrée est un lieu de passage souvent exigu qui réclame quelques précautions. Un paillasson mouillé ou mal installé suffit parfois à provoquer de belles glissades. Pour éviter les chutes, il doit être installé à coté de la porte et non en plein milieu du chemin. Il conservera ainsi sa fonction première, nettoyer les semelles sans pour autant risquer de vous faire tomber.
Enlever ou mettre ses chaussures tout en restant debout demande une certaine agilité et un équilibre qui se perdent au fils des années. Prendre appui sur le mur ou sur un seul pied pour se chausser n'est pas sans danger. Prévoir une chaise ou un banc pour s'installer confortablement avant de se déchausser ou de se rechausser vous offrira plus de sécurité. Si la maison comporte un escalier ou même quelques marches, une rampe bien large pour s'appuyer ou se retenir est tout simplement indispensable. En cas de mobilité fortement réduite, des monte-escaliers supprimeront bien des efforts, limiteront les risques et amélioreront votre confort. Cette solution est toutefois réservés aux budgets élevés.

La cuisine, une pièce à risque

la-securite-pour-les-seniors-03.jpgSi les installations sont obsolètes, ce qui est trop souvent le cas, la cuisine peut comporter de nombreux risques. Le gaz présent dans beaucoup d'habitation peut être à l'origine de véritables drames, il est donc conseillé de s'équiper de plaques électriques à induction afin de prévenir les oublis si vite arrivés. Si ce remplacement est trop coûteux, vérifiez la date de validité du flexible d'alimentation, qui peut être remplacé par un flexible en inox tressé, garanti à vie.
Pour ne pas avoir à grimper sur une chaise ou un escabeau, tous les ustensiles, ingrédients et robots ménagers doivent être à portée de main. L'eau chaude, utilisée pour faire la vaisselle peut parfois provoquer de graves brûlures chez les personnes âgées, ayant la peau particulièrement sensible. Un robinet thermostatique, qui bloque la température à 38 degrés empêchera ce genre de désagréments. En prenant de l'âge, nous avons tendance à rechercher de plus en plus d'appuis, les tables et meubles de cuisines sont donc soumis à rude épreuve. Il faut donc penser à revisser leurs attaches ou les remplacer s'ils sont usés pour ne pas les voir s'écrouler pendant qu'ils vous soutiennent. Enfin, les produits ménagers doivent être bien séparés des autres bouteilles et rester dans leurs emballages d'origine pour ne pas être confondus avec le reste.

Les sanitaires : un lieu à sécuriser

la-securite-pour-les-seniors-04.jpgSouvent mouillée, la salle de bain et les toilettes demandent une organisation parfaite. Tous les tapis, mêmes ceux entourant les WC doivent être supprimés car ils augmentent très fortement les risques de chute. Pour éviter de se fatiguer ou pour se rattraper, des barres de maintient peuvent être installées dans la douche, la baignoire ou encore au dessus de la cuvette. Un siège en plastique peut également être placé dans la douche ou la baignoire afin de rendre la toilette plus agréable et moins dangereuse. Si la baignoire est trop haute, cela demande un effort supplémentaire et augmente une fois de plus les risques d'accident. Il existe pour cela des modèles avec une porte ouvrante ou des poignées d'entrées et de sortie qui sont parfois d'une aide précieuse. De même pour les bacs de douche avec de grandes marches qui doivent être remplacés par des receveurs de plain pied. Enfin, afin d'éviter les glissades, vous pouvez installer des tapis antidérapants dans la douche ou la baignoire.
Pour ne pas se retrouver enfermé dans la salle de bain ou les toilettes, il est préférable d'enlever les verrous ou bien de les moderniser, en les remplaçant par des modèles qui peuvent s'ouvrir de l'intérieur comme de l'extérieur. En cas de malaise l'intervention des secours sera ainsi facilitée.

Le couloir : un lieu de passage dangereux

Utilisé pour se rendre d'une pièce à l'autre, le couloir réclame toute notre attention. Même si l'on y passe que très brièvement, il doit être bien éclairé, de préférence avec une lumière dirigée par un interrupteur. Les placards et autres étagères suspendues doivent être installés avec précaution dans cet endroit souvent étroit ou les chocs sont fréquents. Les tapis sur lesquels il arrive régulièrement de trébucher, doivent eux aussi être proscrits. Pensez à bien dégager le passage en ne laissant pas traîner de câbles électriques ou de petits objets successibles de vous faire tomber.

La chambre, un lieu de repos à réaménager

la-securite-pour-les-seniors-05.jpgPour se détendre en toute sérénité, la chambre à coucher doit être parfaitement sécurisée. Afin de ne pas marcher à tâtons dans l'obscurité pour allumer ou éteindre la lumière, il est préférable d'installer les interrupteurs à proximité du lit. Une fois de plus, les tapis et autres descentes de lit sont à proscrire, pour réduire les risques de chutes. Pour les sommeils très agités, il est possible d'installer des barres de lits qui vous empêcheront de tomber. Le lit, îlot central de la pièce doit être à la bonne hauteur, ni trop bas ni trop haut. Certains modèles de sommiers électriques sont entièrement inclinables avec une télécommande, vous offrant ainsi un confort optimal.

Les indispensables

En complément à toutes ces mesures, il existe d'autres points à vérifier pour évoluer en toute quiétude dans son habitation. Chaque pièce doit être parfaitement éclairée, pour cela, privilégiez les ampoules à forte puissance, qui ne consomment pas plus d'électricité que les autres et installez un maximum d'interrupteurs dans les endroits stratégiques comme à l'entrée des pièces. Il est impératif d'avoir au moins un téléphone en service, si possible dans toutes les pièces pour pouvoir appeler à l'aide en cas de besoin et de ne pas laisser d'objets et de fils électriques au milieu du passage.

Une fracture notamment du col du fémur est vite arrivée lors d'une simple chute. Il est donc important de s'équiper et de prendre un maximum de précautions pour réduire les risques d'accident. Des subventions, financées par certaines municipalités sont d'ailleurs disponibles pour aider à la réalisation de certains travaux visant à améliorer la sécurité des plus de 65 ans. Pour vous guider et faciliter vos démarches, des professionnels de la santé, les ergothérapeutes sont à votre disposition.

 

Publié dans Informations

Commenter cet article